« Fragments de terres à la dérive.
De l’eau nappée du sable du désert émergent les langues et écritures d’un temps révolu.
Sur les papiers fanés souffle l’histoire des maisons disparues.
Percées au cœur, les briques s’éparpillent au delà des frontières.S’y dessinent en creux les formes d’un mirage commun.
Reliques éphémères des évolutions avortées qui nous laissent en quête d’une archéologie contemporaine fantasmée. » G.F

Derives01